Le Président de la République a présenté les grandes lignes de la réforme qui va remplacer l’École Nationale d’Administration (ENA) par l’Institut du Service Public (ISP). Le passage dans les grands corps de l’Etat sera soumis à de nouvelles conditions. En effet, il faudra avoir travaillé sur le terrain plusieurs années avant d’y arriver. Comme annoncé, l’école intègrera un tronc commun à 13 écoles de service public afin d’attirer des jeunes de milieux modestes, avec les “prépas Talents” et des aides matérielles. L’ISP sera également centre de formation continue des hauts fonctionnaires. La réforme devrait être comprise dans une ordonnance adoptée avant le 7 juin 2021.