Manuel Valls et Marisol Touraine ont présenté, lors de la Grande Conférence de la Santé du 11 février 2016, la feuille de route pour les métiers de santé. La Grande conférence de la Santé a confirmé une certaine régionalisation du numerus clausus, “plus réaliste et plus pragmatique”, selon Marisol Touraine. Elle a également permis d’avancer en faveur des étudiants des formations paramédicales pour une convergence vers les standards universitaires. La filière universitaire de médecine générale sera renforcée avec 40 postes supplémentaires de chefs de clinique en médecine générale créés dans la loi de financement de la Sécurité sociale de 2017, en plus de 40 déjà prévus en 2016 et seront intégrés dans le budget de l’Enseignement supérieur en 2018.La ministre a indiqué son souci de la protection sociale des médecins Elle a indiqué qu’un congé maternité en bonne et due forme sera mis en place, pour les femmes médecins qui ne pratiquent pas de dépassement d’honoraires et ayant conclu un contrat d’accès aux soins.•Une réflexion globale sur la protection sociale des professionnels de santé libéraux sera engagée.